Mopti Bamako

Publié le par Vincent Colin

550km dont 450km de pistes le long du Niger, ça m'a pris 6 jours, je suis tombé sur des villages sympas, mais assez gros, du coup j'ai pas trop de photos - par contre j'ai mis des vidéos en ligne, c'est près de Bamako mais ça rend bien compte de la piste quand elle est en bon état.

video fish eye de la piste vers Bamako

vidéo normale vers Bamako

 
Quand c'est comme ça c'est génial, mais c'est aussi souvent du sable, des graviers, ou pire des empruntes de sabots de vaches!

Là c'est très fatiguant, mais une chose est sure, la mob c'est du costaud! Un type m’a même dit avoir cassé le cadre de sa moto cross 600cm3 sur cette piste! Et c'est  pas la première fois que j'entend parler de cadre cassé ;-)

J'ai du prendre plusieurs fois la pirogue, pas encore tombé à l'eau. On m'a invité partout à dormir et manger sauf à Ségou, la grosse ville à mi chemin.

Les gens sont formidables dans ce coin, et le contraste ville-brousse est saisissant. Tu es toujours le bienvenu, c'est la première chose qu'on te dit; après s'être préoccupé de ta santé et de ta famille bien sur. Les pays "développés" auraient bien besoin d'en prendre de la graine...

Leurs conditions de vies sont bien plus inquiétantes que celles des victimes du Tsunami, eux, ils n’ont rien et c’est permanent. C’est incroyable que les médias s’en moquent à ce point.

J’ai eu droit à pas mal d’histoires de maraboutage et de sorcellerie, ils y croient beaucoup ici, et pas mal on vu des trucs qu’on imagine pas en France… ça fait froid dans le dos, mais certains assurent voir de gens se transformer en animaux, d’autre jettent des sors, et pleins d’autres trucs hallucinants.

Je ne compte plus le nombre de propositions de rachat de la mobylette (plus de 50 déjà ?), ni même le nombre de fois ou l’on m’a demandé si je transportais des médicaments dans ma caisse… dommage j’aurai du penser aux compteurs !

 

Je suis maintenant à Bamako pour les visas de Guinée et de Mauritanie, la ville à l’air intéressante, ça fourmille de partout, ils conduisent n’importe comment dans des vielles caisses défoncées- on se demande même comment ça roule, un miracle certainement !

 

 

550km along the Niger River, including 450 Km of dirt roads. Took me 6 days. Had rest in nice villages, but quiet big so don’t have that much pictures, I’ve done some videos anyway (check the French version).I got lost 6 or 7 times and even ended in the middle of a field looking for the track!

When the road is nice that’s great, but it’s often sandy, or worse, like a field of cows footprints, and then feel like in a shaker! That’s quiet tiring but the moped is really strong, a guy even told me he broke the frame of his 600cc off road bike on this road! Mine, no problems!

I’ve been invited everywhere for food and “accommodation” except in Segou, the big town halfway. People are really friendly in the bushes, such a big contrast with cities! You’re always welcome, that’s the first thing they tell you after enquiring about your health and your family. “Developed” countries have a lot to learn from them. They have rough life conditions, that’s misery for everything, anytime. But western medias don’t care at all.

I’ll stay in Bamako for a while, time to get visas for onward travel, and . The capital looks nice, hectic and full of crazy drivers in old fucked cars!

Publié dans Mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mam 10/03/2005 20:15

hello vincent
ça marche la vidéo fish eye, mais c'est un peu flou : je ressens bien les secousses sur la selle, la poussière aux lèvres, et ç'est un peu fatiguant 450 km de piste comme cela, on en a mal aux dos pour toi... donc l'effet est bien transmis !!! fais attention qu'il n'y ait pas des bêtes qui surgissent dans cette savane, car je doute qu'elles se préoccupent de ta santé et de ta famille celles là ! en tout cas toute cette aventure démontre un énorme courage et une grande ténacité de ta part.fais bien attention à toi, prends un peu de repos de temps en temps et ménages ta monture ...
Gros bisous
mam