La Casamance

Publié le par vince

Ahhh… Une semaine à la plage ! Un vrai plaisir de ne rien faire ! Je suis arrivé à Kafountine, un peu surpris de voir autant de rastas ; la plupart des locaux se prennent pour des clones de Bob Marley ! Passé le cliché, c’est quand même vraiment agréable, et ça me change de la Guinée. Reagge parties sur la plage toute la nuit, pêche au poisson chat devant le coucher du soleil, réveils tardifs, bref « les vacances au Sénégal » !

Beaucoup d’européens vivent d’ailleurs dans ce village à l’année ; un terrain avec une maison ne coûte que 1500 à 2000 euros !

Je suis partit avec 4 allemands dans les Bolongs en pirogue (dans la mangrove) pour 2 jours « spécial pêche »… Bien sur on n’avait pas emmené beaucoup à manger, on était censé griller le poisson fraîchement pêché… Sauf que le poisson, il n’est pas venu, du coup, pas trop mangé…. !! Au retour on est passé voir l’agriculture locale, bien cachée dans les Bolongs… Ahh, ces rastas, ils ne font pas les choses à moitié ! On y boit beaucoup de vin de palme aussi, et la barque a failli se renverser plus d’une fois au retour !

Un peu dur de décoller après tout ça, surtout en pensant que la traversée du désert ne cesse d’approcher.

Il m’a fallu ensuite 3 jours pour rejoindre Saint Louis, tout au Nord du Sénégal, en traversant la Gambie. De ce pays, je n’ai pas vu grand-chose, à part une route pourrie (qu’ils appellent la Trans-Gambia-Highway !) et des douaniers qu’il faut rincer pour obtenir les tampons dans le passeport. Ensuite c’est plutôt facile, les routes sont bonnes pour la plupart (j’ai roulé 260 Km en une seule journée), à part pour le raccourci que j’ai voulu emprunter, et où je me suis retrouvé à pousser la mob dans des dunes de sable !

Vidéos:

Conduite sur sable/ sand-road driving

Palm vine shrek

Sunset cows


One week off on the beach! A real threat not doing anything! It was a big surprise to meet so many Rasta men in this place (why here?). That was really cool anyway, much easier than
. Reggae parties on the beach, fishing during sun set, waking up very late, easy days! Enjoying !

Many westerns live here year round, and have a piece of land with a small house for around 2000 euros!

I went for a fishing trip overnight in the Bolongs (the mangrove) with some German guys… but no fish came, and the expected fish orgy was replace by a few barbecued potatoes!!

On our way back, we visited ”special agriculture”, well hidden in the mangrove. Quiet amazing, theses Rasta are growing big quantities! There’s also a lot of palm wine to drink, and the boat missed to sink several times!

It has been quiet hard to set up for the road again, thinking the desert is coming soon, while it’s so nice chilling on the beach.

It took me 3 days to reach Saint Louis, near the Mauritanian border. I had to cross (only 17 Km) but needed almost 3 hours on this crapy road they call “trans-Gambia-Highway”. Customs are really greedy, and you have to pay the bribe (fixed price, no bargain please!)  to get your passport stamped. Then it was quiet easy back in , roads are generally good (had a 260 Km ride in a single day) except for the short-cut I used, where I had to push my bike through sand dunes!

Publié dans Sénégal - Gambie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article