A moi les tajines!!!

Publié le par vince

Le Sahara c'est réglé!

Trop de vent encore, et peut être pas le courage finalement de me taper 1200km  de route toute droite, sans villages ou presque  (y’a même pas 10 villes sur le chemin).
J'ai trouvé un camion qui remontait jusqu'à Agadir, alors j'ai saisi l'occas, et Brahim le chauffeur m'a remonté jusqu'à Guelmin (là où fini le désert), 1260 Km plus loin et 3 jours plus tard!!
Je ne regrette pas vraiment car la route est VRAIMENT monotone sur plus de 1000 bornes, c'est plat avec plus ou moins de touffes d'herbes, et y’a du vent bien sur! En rafale, et toujours plus ou moins de face en plus... C'est juste un peu dommage pour le challenge car ça aurais certainement été possible de le faire tout de même, mais à 35km/h tête baissée, et ça pendant une semaine au moins!!! J'ai même rencontré un gars qui remontait en vélo, mes plus grands respects! D'habitude les gens descendent et je comprends pourquoi!
On est passé prendre une douzaine chameaux avant de partir, belle technique pour les faire rentrer, j'en ai mis une vidéo à la fin.
Mon chauffeur a payé un paquet de bakchichs sur la route, moi je ne m'en suis pas occupé, mais il verse en moyenne 1 ou 2 euros à chaque barrage, et il y en a comme ça une bonne douzaine! En tant que français on est vraiment bien vu, et on ne m'a pas pris a tête lorsque j'ai repris la mob, "français? Allez-y, circulez!". D'ailleurs à la frontière il ont noté la brelle dans mon passeport, je dois donc absolument la ressortir du Maroc, mais il n'y a pas eu plus de formalités que ça, tout comme à la douane mauritanienne.

Du coup me voilà au Maroc maintenant, et ça change radicalement de l'Afrique noire! Le Sahara créé une vraie barrière naturelle, et tout est bien différent. La bouffe déjà, (hummm les bons tajines à 2 euros!) et le thé y est 10 fois plus sucré (comme du sirop!). Bref fini le riz "en pagaille" midi et soir! On voit aussi de la déco partout dans la rue, et dans les maisons, ce qui n'existait pas vraiment en Afrique noire. Y’a pleins de mobylettes aussi, un peu comme au Burkina, mais ici, ce sont de vielles mob françaises.

Les paysages sont magnifiques après le désert, de belles montagnes même si ça grimpe un peu trop pour mon chameau (j'ai déjà du pousser dans les cotes). Je vais peut être changer le variateur, la kitter en quelques sortes pour aller faire un tour dans les Atlas.

 Je vais essayer de me trouver un endroit où passer quelques jours pépère maintenant, c'est les vacances après tout! J'ai entendu parler de Mirleft pas très loin d'ici, je vous raconterai ce qu'il en est bientôt!

 

Vidéo: comment charger un chameau dans un camion / how to load a camel in a lorry

 

Sahara is over! Thanks to the lorry....

Too much wind still, and maybe not enough energy to ride this 1200 km stretch of straight road, with almost no village on the way... I've found a lorry which was going up to Agadir, so got the chance for a lift up to Guelmin in Morroco (right at the end of the desert), 1260 km from Nouadhibou. It took 3 days, as the truck doesn't drive too fast! That's a pity for the challenge to ride all the way up to , but that road looks very boring, even more I guess at 35 km/hour!! There's not much except some bunch of grass here and there, and sometimes loads of sand! The wind is always coming from the north or so and can get quiet strong. I should have been possible anyway, for sure, I've even met a cyclist going northward! Big up for that guy, I think he's from Swiss. Understand now very well why most cyclists head south.

We had to load about 12 camel in the truck, hard job, check the video at the bottom of the French version.

The driver had to pay lots of baksheeshs on the way, probably more than 10, and each about 1 or 2 euros! As a French nationality, I haven't encountered any problems since. “French? - Yes. - ok, carry on!” That's a good thing, as I still don't have any insurance... I got the moped numbers written in my passport at the border so I have to get it out when I leave the country. There hasn't been more fuss at the Mauritanian border as well.

So now in , very different from Black Africa, thank to the Sahara acting as a natural barrier...

Food is much better here, no more rice with sauce, but good tajines for less than 2 euros! Tea is about ten times sweeter, taste like syrup! And many other nice dishes I haven't try yet!

Architecture is also more beautiful, there's a lot of design everywhere, in the streets, in houses, which doesn't occur below Sahara. Loads of old French moped also!

Landscapes are beautiful as the desert is over, with nice and cool mountains. That's a bit steep for my camel anyway, and I already had to push it during the steepest parts. I might try to upgrade it, as I would fancy a ride through Atlas Mountains, even steeper I guess.

Now heading for a nice place to chill, heard about Mirleft no too far, will have a look and report you later!

Publié dans Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mam 09/05/2005 16:07

hello vincent
le challenge, c'était davantage de trouver un chauffeur qui déplace des chameaux que de faire ces 1200km dont le paysage semble sans intérêt. tes photos sur le chargement des chameaux est vraiment cocasse et inédit et nous fait bien plus rire ...! dommage la vidéo n'est pas lisible pour moi (format de fichier non valide !) a bientot et maintenant bonne détente au maroc, tu l'as mérité . Gros bisous
mam